Les Giay

Ethnie Dzay Sapa

C’est le 23ème groupe ethnique au Vietnam, appartenant au sous-groupe Thai-Tay de la famille linguistique Austro- asiatique. Les premières familles Giay sont arrivées du Sud de la Chine au Nord Vietnam, il y a 200 ans. Cette immigration se poursuivit jusqu’au tournant du siècle.
En Chine, cette minorité dépend du groupe ethnique Bo Y. Les Giay sont proches des Tay par leur langage, coutumes, vêtements, et habitat. Ceci est essentiellement dû à une similitude dans les origines.
Costume traditionnel : Les femmes portent une jupe brodé et plissée couvrant les genoux. Actuellement le costume traditionnel est plus simple et comporte moins de broderies: un corsage joyeusement coloré et boutonné sous l’aisselle droite, sur un pantalon indigo. Les hommes ont un large pantalon, une veste fendue sur les côtés et boutonnée devant. Les Giay, comme d’autres minorités, ont adopté des éléments vestimentaire des Viet et ceux de l’occident.

Ethnie Dzay Sapa
Us et Coutumes : Avant l’époque coloniale française, les Giay avaient un système féodal développé. Chaque communauté était dirigée par un “maire”, assisté de plusieurs conseillers. Ceux-ci avaient formé une administration militaire et civile, imposant le travail obligatoire pour la culture de leurs terres et exigeaient de la population le paiement de taxes. Les Giay ont une organisation basée sur le patriarcat. Les femmes ont un bas statut et doivent traditionnellement respecter 3 règles d’obéissance: au père avant le mariage, au mari pendant le mariage, et au fils après le décès du mari. Le mariage était simplement la vente de la jeune fille avec des rites compliqués; les fugues étaient courantes.
Aujourd’hui, comme d’autres ethnies, les Giay concluent des mariages mixtes avec d’autres ethnies et les cérémonies commencent à être plus simples.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress